Est-ce qu’être une femme change la façon de diriger une équipe ? Ça se discute mais ce qui est certain c’est que les femmes leader sont confrontées à bien des obstacles au cours de leur carrière. Se faire une place dans un monde du travail souvent pétri de valeurs masculines n’est pas si simple.

Quelles stratégies de leadership adopter pour s’imposer sans être perçu comme une menace par ses collègues masculins ?

 

Management féminin : quels obstacles ?

Diriger en tant que femme, ça change quoi ?

D’une part, c’est souffrir parfois d’un sentiment d’illégitimité qui rend les décisions et les prises de position plus difficiles. Et c’est sans oublier les négociations salariales souvent moins bien menées, ce qui explique – en partie – les inégalités de salaire entre homme et femme.

D’autre part, c’est devoir s’insérer dans les jeux de pouvoir sans souffrir de sa position de femme. Voire même essuyer quelques préjugés sexistes ou être stigmatisé parce qu’on prend un congé maternité.

Bref, un vrai parcours du combattant qui n’effraie pourtant pas les 14% des femmes à des postes à direction en France.

 

Femmes dirigeantes : imposez vos codes !

Attention cliché ! Il paraît que les femmes sont plus douces. Oui, oui, on sait, ça sent le préjugé sans fondement scientifique et vous ne vous reconnaissez pas forcément. Mais il n’empêche que les chiffres montrent que les femmes leader ont des méthodes (un peu ?) différentes.

Sans aller jusqu’à parler de management au féminin, il semblerait que certains responsables RH soient sensible aux valeurs supposées des femmes chefs d’entreprise, alors autant les utiliser à votre avantage.

    • Halte au dirigisme

Vous connaissez forcément ces personnes aux méthodes de management qua-si-staliniennes qui vous imposent tout. Les horaires de réunion, les dates de rendu et les méthodes de travail. Le tout mâtiné de remarques sexistes dès que vous évoquez un rendez-vous médical pour vos enfants. (Ou pire : quand vous portez une robe, mais ça c’est un autre débat).

Il semblerait que les femmes jouent davantage la carte de la conciliation. Attitude féminine ou simplement plus moderne ? Finalement peu importe, responsabilisez les membres de vos équipes en déléguant et en parvenant à des compromis de groupe. Vous verrez tout de suite des résultats.

    • Travaillez votre répondant

Quel comportement adopter face aux réflexions misogynes de votre fournisseur ? Que répondre à un client qui vous prend pour une bûche et tente de vous embrouiller pour payer moins cher ?

L’humour est souvent une bonne méthode, l’indifférence aussi. Voire, dans certains cas, la fermeté face aux hommes les plus coriaces.

Pour la partie humour, on vous recommande de jeter un œil au poster suivant et pourquoi ne pas l’afficher dans votre bureau ?

9 Non-Threatening Leadership Strategies for Women Poster
Crédit : The Cooper Review

  • Osez vous mettre en avant

Quelle est la différence entre le chef de l’entreprise concurrente et vous ? Un sourire carnassier (on forcit un peu le trait…ou pas), une assurance à toute épreuve et une habileté à présenter les choses sous un jour meilleur.

Apprenez vous aussi à vous mettre en avant, assumez vos réussites (il n’y a pas de honte à avoir une entreprise florissante) et enjolivez intelligemment vos échecs. Bref, reprenez les méthodes des hommes à votre compte.

 

En conclusion, être une femme chef d’entreprise n’est pas facile tous les jours mais c’est tout à fait possible. En témoigne les récits de celles qui ont franchi le pas. D’ailleurs, il existe des associations animant des ateliers et des débats destinés aux femmes leader si le sujet vous intéresse. L’occasion de prendre une grande dose de girl power mais aussi et surtout de vous faire du réseau intelligemment.​​

Articles Récents
Demandez nous conseil

“En 30 minutes je vais tout passer en revue avec vous pour comprendre votre besoin” — Charlotte, Directrice