Un changement de voie à 180° ? Une année à faire le tour du monde ? Une pause dans votre carrière ? Ce genre de situations fait rêver vos amis, inquiète votre famille et surtout déconcerte les chargés de recrutement et autres responsables des ressources humaines. Et s’il n’y a pas de mal à changer de vie et à redéfinir son projet professionnel, encore faut-il savoir argumenter face à un employeur.

 

5 conseils pour présenter une reconversion professionnelle

  • 1

    Faites le clair dans votre tête

  • 2

    Créez votre propre storytelling

  • 3

    Soulignez votre adaptabilité

  • 4

    Assumez votre audace

  • 5

    Mettez en avant vos compétences originales

1) Faites le clair dans votre tête

Premier point, et non des moindres, travaillez votre objectif professionnel.

Vous devez être capable, en une phrase (maximum deux) de présenter votre reconversion. Vous quittez l’audit financier pour travailler dans la boulangerie ? Vous avez appris les rouages de la comptabilité hier, mettez la main à la pâte aujourd’hui et projetez d’ouvrir votre propre structure demain.

Montrez que vous n’avez pas une lubie mais bel et bien une idée clairement définie de votre trajectoire professionnelle.

2) Créez votre propre storytelling

Le personal branding vous connaissez ? En bon français, c’est l’auto-promotion. Traduction : vous êtes votre propre marque. Et ce, plus que jamais sur le marché du travail.

Tout choix de carrière se justifie mais donnez lui du sens. Sans allez jusqu’à mentir, il faut créer un univers autour de votre parcours atypique. Quelles sont vos inspirations ? Quel a été le déclic de votre changement de carrière ? Quel est votre job rêvé dans 10 ans ?

Bref, racontez-vous de façon séduisante pour un recruteur.

3) Soulignez votre adaptabilité

Qui dit reconversion professionnelle, ou encore repositionnement professionnel, dit capacité d’adaptation.

Mettez en avant votre mobilité, votre désir de vous adapter au marché et d’être en perpétuelle évolution dans votre carrière. Selon les types de poste que vous visez, il est possible que ça soit (très) valorisé par l’entreprise.

4) Assumez votre audace

Il en faut de la motivation pour tout quitter et changer de voie ! Même le plus conservateur des DRH ne peut nier cela.

Vous avez le potentiel de vous présenter comme un candidat dynamique et extrêmement motivé; mais aussi persévérant, puisque vous allez au bout de ce que vous entreprenez.

5) Mettez en avant vos compétences originales

Si vous avez opéré un changement de voie, vous avez probablement des compétences qui sont différentes de celles de vos potentiels collègues. C’est une réelle valeur ajoutée, dites-le !

Envie d’aller plus loin ? Participez à l’atelier Write & Pitch qui se déroule les 7 et 14 novembre 2017, de 19h à 21h, au CELSA. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Articles susceptibles de vous intéresser
Demandez nous conseil

“En 30 minutes je vais tout passer en revue avec vous pour comprendre votre besoin” — Charlotte, Directrice