Et si votre politique de rémunération devenait un véritable atout ?

reunion ressources humaines sur la politique de rémunération

Si les entreprises ont bien compris qu’il était essentiel de prendre en compte les préoccupations des salariés, c’est souvent pour améliorer leurs conditions de travail et le bien-être. Il reste cependant un sujet délicat : celui de la rémunération. 

C’est pourtant un élément déterminant pour les employés : dans une étude du Workforce Institute, si on analyse les démissions, 33% des personnes interrogées expliquent leur départ par une rémunération insuffisante, plus donc que par la mauvaise ambiance de travail (31%) ou même le manque de reconnaissance (29%). De même, 70% des salariés de cette étude considèrent que leur job “n’est qu’un gagne-pain”… 

On vous propose quelques clés pour comprendre ce qu’est la politique de rémunération, et comment la rendre la plus attractive possible dans cet article.

La politique de rémunération, plus qu'un simple salaire

Comment définir la politique de rémunération d'une entreprise ?

Une politique de rémunération, c’est l’ensemble des éléments qui vont composer la rémunération d’un salarié et toutes les règles d’attribution de ces différents éléments. Ainsi, une entreprise fixant les salaires de ses collaborateurs sans aucune cohérence ou stratégie, qui détermine la rémunération fixe et les primes au cas par cas, sans que cela s’intègre dans un ensemble cohérent, ne possède en réalité pas de véritable politique de rémunération. 

Pour définir une telle politique de rémunération, l’entreprise devra compter sur le service des Ressources Humaines associé à la direction et/ou le service administratif et financier. Ces services devront définir ce qui compose la politique de rémunération, à savoir le salaire fixe et variable, les avantages financiers, ou encore les avantages en nature.

Pourquoi établir une politique de rémunération dans son entreprise ?

Plusieurs avantages peuvent vous pousser à définir une politique de rémunération. 

D’abord, si cela demande un certain temps en amont, une fois établie celle-ci vous permet d’agir de façon équitable avec chacun suivant les règles que vous avez fixé : cela représente donc un gain de temps pour vous. La politique de rémunération étant déjà définie, il vous est également possible de communiquer dessus : cela renforce la transparence envers les salariés, et donc le sentiment de confiance qu’ils ont envers leur entreprise.

Il faut également noter que dans un contexte de marché de l’emploi tendu, avec notamment une pénurie de profil qui se généralise (un sujet que l’on pourrait creuser dans notre prochain article), mais aussi l’inflation, il y a un véritable enjeu de séduction pour les entreprises afin de se différencier de la concurrence en ayant des éléments de rémunération attractifs. Créer une politique avantageuse pour ses salariés, en adéquation avec le contexte et leurs attentes personnelles vous permet de garder vos collaborateurs motivés, de participer au sentiment de reconnaissance de leur travail. Vous agissez ainsi sur la performance de votre entreprise, mais aussi sur l’attractivité de votre entreprise auprès des candidats en période de recrutement.

Nous avons donc défini la politique de rémunération, et son importance pour une entreprise. Voyons maintenant comment vous pouvez la construire.

Comment construire sa politique de rémunération ?

Les 4 étapes à respecter pour mettre en place votre projet

Réaliser un état des lieux de votre entreprise

Pour cela, vous aurez plusieurs choses à faire. D’abord, commencer par réaliser une cartographie des différents métiers et des compétences qui composent votre entreprise. Ce sont ces éléments qui vont vous aider à fixer votre politique de rémunération, il est donc essentiel de connaître ces informations. Ensuite, il faudra que vous releviez toutes les pratiques existantes concernant la rémunération : les salaires, les changements qu’il y a eu dans l’entreprise, quelle est la méthode d’attribution, etc.. 

Attention ! Cette phrase va constituer la base de tout votre travail, il ne faut donc surtout pas la négliger.

Identifier clairement les enjeux auxquels vous souhaitez répondre

Si vous décidez de définir ou redéfinir votre politique de rémunération, il faut savoir pour quelles raisons vous le faites. On peut lister plusieurs enjeux, par exemple : 

  • enjeu de satisfaction de ses salariés : vous pourrez les identifier grâce à des enquêtes, des remarques de vos salariés, des indicateurs RH à suivre
  • enjeu de compétitivité : en comparant votre activité et les avantages que vous proposez par rapport aux entreprises concurrentes, vous pourrez vérifier que votre politique de rémunération est bonne, ou bien insuffisante
  • enjeu de conformité : on parle ici de tous les aspects légaux qui doivent être respectés par votre entreprise, de la réglementation donc

Une fois que vous aurez listé les enjeux qui vous concernent, vous pourrez ajuster votre stratégie en fonction des incohérences ou insuffisances de votre politique actuelle.

Choisir les éléments constituant votre politique de rémunération

C’est l’élément le plus complexe : à cette étape, vous allez définir dans un premier temps ce qui sera déterminant pour obtenir certaines composantes de votre politique de rémunération. En fonction du poste, des compétences, ou encore de la performance de vos employés, vous allez pouvoir développer votre grille de rémunération. Vous allez ensuite fixer concrètement les éléments : rémunération fixe/variable, collective ou individuelle, avantages en nature ou financier. 

Enfin, ces éléments devront être classés pour fixer des niveaux de rémunération (selon les postes, les responsabilités) et être établis clairement dans une grille qui pourra être consultée librement par vos salariés. La grille de rémunération peut être créée en prenant pour base celle présente dans la convention collective applicable à votre entreprise, mais rien ne vous empêche de revaloriser les salaires imposés par la loi.

Appliquer votre politique de rémunération

Pour cela, vous devrez faire attention d’être en conformité avec le droit du travail. La modification de votre politique de rémunération entraîne des changements dans le contrat de votre salarié et nécessite donc de signer un avenant, même si ces évolutions lui sont favorables ! Afin que votre déploiement se déroule dans les meilleures conditions, nous vous conseillons de vous fixer un calendrier afin de choisir ce qui doit être mis en place en priorité, et accompagner le changement progressivement.

Enfin, pour appliquer au mieux votre politique de rémunération et éviter une incompréhension de la part de vos salariés, ne négligez pas la communication sur sa mise en place. En effet, grâce à une stratégie de communication bien pensée, vous pourrez expliquer de quoi est composée la rémunération des collaborateurs, où trouver les informations, et donc renforcer le sentiment de transparence que vous créez avec une telle politique.

Sur quoi vous appuyer pour encadrer votre politique de rémunération ?

Nous en avons déjà parlé précédemment, mais l’outil à ne pas négliger, c’est la grille de rémunération : en effet, c’est grâce à cet élément concret que vous pourrez justifier les niveaux de rémunération que vous pratiquez dans votre société, et les écarts potentiels qui existent entre deux salariés à un poste ou à un niveau de responsabilité différent.  La grille de rémunération étant consultable par tous, vous êtes transparents avec vos collaborateurs, et évitez des tensions inutiles concernant ce sujet entre vos salariés. Vous pouvez également vous appuyer sur les fiches métiers afin de définir clairement ce que le salarié pourra obtenir en fonction de ses compétences, son grade, son indice ou son coefficient. Ces éléments seront ensuite transposés directement dans la grille de rémunération.

Afin de faciliter la mise en place d’une politique de rémunération, qui peut être chronophage et complexe, nous vous conseillons également de digitaliser vos processus. Par exemple, dans le cadre d’une politique de rémunération, il est courant d’effectuer une révision annuelle des salaires, pour vérifier qu’ils sont toujours en conformité avec la performance de l’entreprise, son budget, etc. Passer par des plateformes vous permettant d’automatiser, ou du moins de simplifier cette étape vous permettra un gain de temps considérable et limitera les erreurs possibles. 

Dernier point, vous avez vu que déployer une politique de rémunération demande beaucoup d’énergie. Et la maintenir peut s’avérer complexe. Il faut donc pouvoir s’appuyer sur des partenaires : pourquoi ne pas externaliser certaines tâches concernant la rémunération ? Des cabinets comme  Globalpaie peuvent vous aider à réaliser vos fiches de paie en incluant toutes les variables existantes dans votre politique de rémunération.

Vous ne savez pas par où commencer pour redéfinir votre politique de rémunération ? Vous avez besoin de mettre en valeur les avantages que vous proposez à vos collaborateurs ?

L’équipe Plotfox vous propose plusieurs formules d’accompagnement pour atteindre vos objectifs.

Articles susceptibles de vous intéresser

Nouvelles sessions de formation !

Rédiger une offre d’emploi percutante – 4 juin – Bordeaux

Créer son programme d’employee advocacy – 24 & 25 juin – Bordeaux

Rédiger une offre d’emploi percutante – 8 octobre – Bordeaux

Inscrivez-vous à notre (super) newsletter

Insights, clés et solutions pour ensoleiller vos RH !