Alterner travail en entreprise et à domicile est le nouvel eldorado des français. Selon une étude réalisée par Cadremploi et le Groupe Boston Consulting, 78% des talents français plébiscitent un modèle hybride.

Dans un monde idéal, ils aimeraient alterner 3 jours au bureau et 2 jours à la maison. Ou ailleurs. En effet, les tiers-lieux et les espaces de coworking se sont multipliés pour accueillir ces travailleurs isolés (géographiquement seulement bien-sûr).

Certains salariés ne s’imaginent pas rester en full remote quand d’autres n’envisagent pas de retourner au bureau plus d’une journée par semaine. L’entreprise doit s’adapter à la nouvelle tendance du flex office, valorisée par les candidats.

Mais quelles sont les conséquences du travail hybride pour les managers ? Quels sont les enjeux de cette nouvelle flexibilité du travail ?

Photographie d'une personne pour Le travail hybride et ses enjeux managériaux.

L’optimisation des coûts immobiliers 📈

Commençons par un bénéfice simple et basique. Adopter une organisation en flex office permet de réduire la surface des bureaux. Plus d’espace privatisé, mais des emplacements où le premier arrivé est le premier servi.

Cette modularisation des locaux doit être repensée et accompagnée pour avoir un impact positif afin que les collaborateurs puissent s’approprier leurs nouveaux espaces de travail. Le marché du réagencement des bureaux s’est développé et les entreprises dont c’est la mission remodèlent les espaces de bureau pour qu’il soit avant tout un lieu de réunion et de travail en mode projet. On repense et on optimise ainsi la présence des collaborateurs sur site : quand ils sont présents, c’est pour collaborer au sein d’espaces pensés pour et dédiés.

En étalant les jours de présence/télétravail de chacun, l’entreprise peut prévoir des espaces immobiliers pour environ deux tiers de son effectif.

Une meilleure productivité 🍎

Alterner travail en présentiel et à distance permet d’optimiser au mieux les relations sociales et les communications. Au bureau, nous sommes facilement distraits et (trop) souvent interrompus par un collègue qui a une question, ou qui vient discuter en buvant son café.

A la maison, le salarié est moins déconcentré et plus efficace sur ses tâches. Le recours forcé au télétravail a montré aux employeurs que la productivité de leurs employés ne chutait pas, bien au contraire !

Représentation de la productivité lorsqu'on travail à la maison afin d'illustrer Le travail hybride et ses enjeux managériaux

Le travail hybride améliore la QVT 💬

Planifier ses journées selon ses contraintes personnelles améliore notre équilibre de vie. Pouvoir s’organiser autour d’un rendez-vous médical, supprimer le trajet domicile-entreprise. Cette liberté d’action réduit notre stress et nous fait perdre moins de temps.

La flexibilité attire les candidats ✈️

L’organisation du travail et la possibilité de travailler à l’extérieur (domicile ou tiers-lieux) font désormais partie des questions posées par les candidats lors du process de recrutement. La flexibilité d’une entreprise est un outil clé pour valoriser sa marque employeur (insérer lien vers article correspondant) auprès des talents, quel que soit leur profil.

Les enjeux managériaux du travail hybride

La flexibilité du travail amène son lot de bénéfices pour les salariés et les employeurs. Et de nouveaux enjeux pour les managers qui doivent désormais gérer une équipe aux attentes disparates.

Une jeune femme est devant une vidéo conférence : Le travail hybride et ses enjeux managériaux

La cohésion d’équipe

Le télétravail forcé et généralisé a mis en exergue une des principales difficultés du management à distance : maintenir le lien social et la cohésion d’une équipe. Le travail hybride est une solution en évitant la rupture complète avec l’entreprise. Mais qu’en est-il des salariés en full remote ? 

L’autre difficulté est liée à la complexité d’accorder tous les agendas. En effet, tout le monde n’a pas le même rythme de travail et n’est pas forcément en entreprise au même moment. Comment dans ce contexte gérer les temps de travail communs et la socialisation des équipes ?

Le leadership doit se renouveler pour apprendre à animer une équipe à distance, créer de la convivialité et de l’engagement au travers de moments informels et fédérateurs.

L’équité du management, la politique de diversité

Employé désespéré face à une vidéo conférence afin d'illustrer Le travail hybrideLe travail hybride ne met pas tous les salariés sur un même pied d’égalité. Certains préfèrent le présentiel à 100% parce que le cadre de travail professionnel leur convient davantage là où d’autres se sentent plus productifs en télétravail. Il est impossible de faire une généralité. C’est une question à la fois de personnalité (le télétravail ne fait pas l’unanimité) mais aussi de typologie de postes et de métiers exercés au sein de l’entreprise. 

Comment évaluer de manière identique et équitable des collaborateurs que l’on voit tous les jours et d’autres qui ne sont en entreprise qu’une journée par semaine ? Le travail hybride met en danger la politique de diversité et d’équité sur les promotions internes.

Le manager doit travailler sur ses biais cognitifs et veiller à son objectivité envers les salariés de son équipe.

L’encadrement du travail hybride

Photographie d'un manager qui parle à son salarié du travail hybride et ses enjeux managériauxLa frontière entre vie professionnelle et vie personnelle s’efface peu à peu lorsque le salarié est dans sa sphère privée. Pour diverses (mauvaises) raisons, un salarié peut se sentir obligé de travailler plus, ou de reprendre son ordinateur après dîner. Le « droit à la déconnexion », réflexion renforcée par le travail hybride, doit permettre la mise en place de bonnes pratiques de management.

Enfin, il peut être plus facile pour un employé de se cacher derrière son écran en cas de difficulté. Le manager doit veiller au bien-être des membres de son équipe, y compris à distance. Par bien-être professionnel, on entend la capacité du collaborateur à exécuter sa mission dans de bonnes conditions.

 

Manager une équipe en mode hybride diffère des pratiques précédentes et ne s’invente pas. La pédagogie des managers à « l’hybridation » du travail est nécessaire pour maintenir l’engagement collaborateur et garantir la performance collective. 

Au-delà des investissements technologiques induits par le travail à distance, l’entreprise peut accompagner ses managers dans cette transformation en mettant en œuvre des actions de formations.

Vous souhaitez adapter votre entreprise au télétravail ?

Nous vous aidons à maintenir la cohésion et l’engagement de vos équipes, même à distance.

Articles susceptibles de vous intéresser