Vers la cohérence de la marque employeur et de l’image employeur

Galvaudée pour certains, au cœur des enjeux actuels des entreprises pour d’autres, une chose est sûre la marque-employeur fait couler beaucoup d’encreComment s’y retrouver alors en tant que TPE, PME, grand groupe, pour ne pas se perdre dans les méandres de ce labyrinthe à mi-chemin entre la communication et les RH ?

Pour y voir plus clair, vous pouvez commencer par envisager une cohérence entre, d’une part, l’image que vous souhaitez véhiculer, la perception que vous désirez induire de votre entreprise chez vos candidats et collaborateurs, et d’autre part, l’image que vous renvoyez réellement, c’est-à-dire la manière dont vous êtes perçus.

Eviter l’effet « soufflé »

Les candidats portent une attention particulière à l’image de marque véhiculée par l’entreprise avant de postuler et de se décider à intégrer une entreprise.

Il est donc crucial pour les entreprises d’être attractives et de soigner l’image qu’elles dégagent, afin de recruter les meilleurs talents. Oui, mais…

Si une fois intégrés au sein de vos équipes, les nouvelles recrues découvrent une toute autre histoire, dissonante, le soufflé retombe.

Et votre recrutement est doublement contre-productif car le nouveau collaborateur risque fort de fuir et de colporter avec lui ce qu’il a pu ressentir comme la trahison d’une promesse non tenue.

83 %
des candidats font des recherches en ligne avant de postuler (Étude Consultin France 2017)
61 %
des candidats estiment que la culture d'entreprise est un facteur clé dans leur choix (Optimal RH 2016)

3 leviers pour faire converger marque employeur et image employeur

Construire une marque-employeur authentique

Plusieurs indicateurs permettent de prendre le pouls de son image en tant qu’employeur. Comment vos collaborateurs et candidats perçoivent votre entreprise ? Qu’est-ce qui poussent les candidats à postuler, les salariés à rester ? Quels sont vos atouts ?

Autant de questions auxquelles vous pouvez trouver des réponses en écoutant les collaborateurs. Organiser des ateliers avec vos équipes permettra de dégager les axes forts de vos avantages concurrentiels : qu’est-ce qui rend votre entreprise particulièrement attractive du point de vue RH ? Une fois que la matière brute a émergé, elle est transformée, articulée, pour créer une marque-employeur authentique, basée sur votre ADN, votre identité et tissée à partir de votre image employeur.

La bonne idée

Vous pouvez d’ailleurs vous faire accompagner pour l’organisation de ces ateliers. Un point de vue extérieur et une expertise spécifique garantissent la libération de la parole et la pertinence des informations recueillies.

Impliquer vos collaborateurs

La stratégie payante pour s’assurer que votre marque-employeur ne soit pas déconnectée de l’image que l’on perçoit de vous est donc de replacer vos collaborateurs au cœur de la stratégie de communication. Il s’agit de les écouter mais également de les impliquer, en d’autres termes, déployer une stratégie d’employee advocacy. En français, cela correspond au concept du collaborateur ambassadeur.

Le principe ? Soignez vos salariés, portez une attention particulière à votre culture d’entreprise et allez même jusqu’à choyer vos candidats non retenus. Chacun d’entre eux est un ambassadeur de votre marque. Un candidat n’ayant pas intégré l’entreprise mais ayant vécu une expérience positive du processus de recrutement peut vous recommander et devient un vecteur de diffusion de votre image en tant qu’employeur.

Le temps où l’on sélectionnait des ambassadeurs triés sur le volet parmi ses salariés est  révolu ! La tâche est ardue car il faut sensibiliser l’ensemble de vos salariés à cette problématique pour infuser la marque-employeur à tous les niveaux de l’entreprise. Incitez vos salariés à s’exprimer sur les réseaux sociaux, à partager vos annonces de recrutement et vos publications sur la vie de l’entreprise. Encouragez-les à donner leur avis.

La bonne idée

Faire découvrir votre activité et vos métiers en faisant témoigner vos salariés en vidéo grâce à une session de pitchs. La parole du collaborateur est plus crédible aux yeux des candidats que celle de la marque ou du dirigeant !

Aller au-delà de la marque recruteur

Une marque employeur efficace ne se limite pas à une stratégie publicitaire pour attirer des candidats. Trop d’entreprises confondent aujourd’hui la marque employeur avec une communication de recrutement, visant uniquement à renvoyer une image positive de l’entreprise pour attirer les meilleurs talents.

Encore faut-il les garder ! La marque employeur doit donc s’accompagner d’actions RH et d’une communication interne en phase avec votre culture d’entreprise, vos valeurs et votre raison d’être. Pour être efficace, la démarche doit être globale. Votre marque employeur est liée à votre image corporate et ne saurait se résumer à une simple marque recruteur. Elle reflète la mission de l’entreprise et son ambition pour donner envie à chacun de prendre part à son histoire.

C’est pourquoi il est urgent de parler plus globalement de communication RH, à la fois interne et externe, englobant tous les aspects humains de l’entreprise, replaçant les collaborateurs au cœur des préoccupations. Evitez à tout prix de créer une marque employeur « vitrine » pour les candidats, totalement déconnectée de la réalité de votre image employeur. Cultivez plutôt votre marque employeur à l’interne pour qu’elle rayonne à l’externe.

Le double effet Kiss Cool

En consacrant des moyens et de l’énergie à la fidélisation des collaborateurs, vous renforcez leur productivité ET vous améliorez l’efficacité de votre recrutement. Il est plus facile d’attirer quand on est en top 3 du palmarès « Great Place to Work » que lorsqu’on a un turn-over de 20% !

Articles susceptibles de vous intéresser
Demandez nous conseil

“En 30 minutes je vais tout passer en revue avec vous pour comprendre votre besoin” — Charlotte, Directrice